Le chef de l’État s’est d’ailleurs imposé dans le débat public durant les élections de 2019 en défendant une dissolution du Parlement pour installer une gouvernance décentralisée. Le député de Tahya Tounes, Walid Jalled a déclaré, ce jeudi 10 décembre 2020, que le projet de loi de finances pour l'exercice de l'année 2021 a été approuvé, seulement, pour respecter les délais constitutionnels. Les premières élections se tiennent le 26 octobre 2014.La première réunion de la nouvelle assemblée a lieu les 2 et 4 décembre 2014 [1], [2 Kaïs Saïed, le président tunisien envisage de dissoudre l’Assemblée si le texte proposé par Elyes Fakhfakh n’obtient pas le vote de confiance des députés. le principal parti parlementaire Ennahdha a décidé de ne plus participer au futur gouvernement constitué avec l’appui de M. Saied, ni de le soutenir, rendant improbable son approbation par le Parlement. « Si le gouvernement qui sera présenté au Parlement n’obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du Parlement et un recours au peuple qui détient la souveraineté », a-t-il martelé. Les manifestants ont levé des banderoles et scandé des slogans appelant à « la dissolution du Parlement tunisien » devenue, selon eux, « une revendication populaire » . La foule, qui a été repoussée -sans heurts- par les forces de sécurité, scande des slogans pour « l’application de la loi » … Tunis, Tunisie (PANA) - Le comité politique du "Front de salut 14 janvier" a appelé lundi à la dissolution de l'Assemblée des représentants du peuple tunisien et des Commissions qui en sont issues, à l'organisation d'élections législatives anticipées et à la formation d'un gouvernement restreint chargé d'expédier les affaires courantes Une coalition fragile Non à la dissolution de la commission d’aide à la production cinématographique. "Si le gouvernement qui sera présenté au Parlement n'obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du Parlement et un recours au peuple qui détient la souveraineté", a-t-il martelé. I.M. Le président tunisien, Kaïs Saïed, avait prévenu qu'il prononcerait la dissolution du Parlement si le nouveau gouvernement n'obtenait pas la confiance des députés. L'Assemblée des représentants du peuple ou ARP (arabe : مجلس نواب الشعب ; romanisé : Majlis Nuwwāb ash-Sha‘b) est le parlement monocaméral tunisien depuis la promulgation de la Constitution du 10 février 2014. Votre Plateforme de Médias, Actualités, Divertissement, Sport, Entreprises, Voyage, Automobile, Immobilier, Hotels, Bien-être, et Plus Encore « Si le gouvernement qui sera présenté au Parlement n’obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du Parlement et un recours au peuple qui détient la souveraineté », a-t-il martelé. Notons que l’article 72 du Code pénal stipule : « Est puni de mort, l'auteur de l'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien ». Le Parlement issu du scrutin législatif du 6 octobre, est composé d’une multitude de partis antagonistes. A défaut de gouvernement validé par le Parlement, M. Saied pourra dissoudre l’Assemblée à partir du 15 mars. “Si le gouvernement qui sera présenté au Parlement n’obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du Parlement et un recours au peuple qui détient la souveraineté”, a-t-il martelé. A la une Tunisie: Noureddine Bhiri prédit “un lac de sang” en cas de dissolution du Parlement. Le premier ministre tunisien, Habib Jemli, s’est vu refuser la confiance du Parlement, à Tunis, le 10 janvier. “Si le gouvernement qui sera présenté au Parlement n’obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du Parlement et un recours au peuple qui détient la souveraineté”, a-t-il martelé. C’est du moins ce que pense l’ancien ministre et SG démissionnaire du Courant démocrate, Mohamed Abbou. Le Président tunisien Kaïs Saïed a déclaré qu’il dissoudra l’Assemblée des représentants à partir du 15 mars et appellera à des élections anticipées à défaut d’un vote de confiance pour valider le futur gouvernement, rapportent les médias. Tunisie- Dernière minute: Des manifestants appellent à la dissolution du parlement Des centaines de citoyens et représentants de la société civile ont observé aujourd’hui un rassemblement protestataire devant le palais de Bardo criant des slogans contre la violence et contre le … "Si le gouvernement qui sera présenté au Parlement n'obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du Parlement et un recours au peuple qui détient la souveraineté", a-t-il martelé. Le président tunisien Kaïs Saïed avait prévenu qu'il prononcerait la dissolution du Parlement si le nouveau gouvernement n'obtenait pas la confiance des députés. La municipalité du Bardo avait toutefois annoncé depuis la veille, la fermeture de la place du Bardo, sur décision de son conseil, « pour des raisons sanitaires ». “Si le gouvernement qui sera présenté au Parlement n’obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du Parlement et un recours au peuple qui détient la souveraineté”, a-t-il martelé. Des manifestants tentent, ce jeudi 17 décembre 2020, de se rassembler à la place du Bardo, devant le siège de l’ARP pour appeler à la dissolution du Parlement. «Si le gouvernement qui sera présenté au parlement n’obtient pas sa confiance, il y aura une dissolution du parlement et … Le Mouvement des jeunes de Tunisie (MJT) a organisé, samedi, un rassemblement devant le théâtre municipal de Tunis pour réclamer la dissolution du Parlement et l’organisation de nouvelles élections législatives, accusant le mouvement Ennahdha de créer « climat d’insécurité » et de « poursuite du … Il a, dans ce sens, estimé que ce projet de loi ne comporte aucune réforme outre le fa Ennahdha ne détient que 54 sièges sur 217, bien qu’il en soit le principal parti, et les négociations laborieuses entre les partis pour former une coalition gouvernementale avaient échoué. STRINGER / REUTERS. TUNIS (Reuters) - Le président tunisien Kaïs Saïed a prévenu lundi qu'il prononcerait la dissolution du Parlement si le nouveau gouvernement dévoilé ce week-end n'obtient pas la confiance des députés.Le Premier ministre désigné Elyes Fakhfakh a présenté samedi la liste de ses ministres mais a