The Ritz London, le style français en terre britannique

Après l’ouverture du premier Hôtel Ritz à Paris en 1898, César Ritz installa son deuxième établissement à Londres le 24 mai 1906. Ainsi, il agrandit son empire qui résonne aujourd’hui comme un emblème du monde de l’hôtellerie de luxe.

Le style français à Londres

Bien que situé à Londres, le Ritz fut bâti dans un style français. On doit sa façade classique à l’architecte français, Charles Mewès, qui avait dirigé, quelques années plus tôt, la transformation de l’hôtel de Gramont, place Vendôme, en Hôtel Ritz. Il fut assisté par son confrère britannique, Arthur Joseph Davis. Les intérieurs furent aussi pensés dans cet esprit hexagonal, en rendant hommage au style Louis XVI. Il en fut de même pour les inspirations culinaires. En effet, César Ritz fit venir pour cela, son ami et collaborateur, le cuisinier de génie, Auguste Escoffier.


The Ritz London au début du XXème © The Ritz London

La haute société édouardienne

Le succès du Ritz London prit très rapidement, puisque dès son ouverture, la haute société édouardienne se précipita dans ce nouveau repaire mondain, guidé par le roi Edouard VII en personne. Plus tard, il devint une place de choix pour les artistes et les hommes politiques du XXème siècle, à l’image de Charlie Chaplin ou Rita Hayworth.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, sa suite Marie-Antoinette fut même le théâtre d’une réunion stratégique entre Dwight Eisenhower, Winston Churchill et Charles de Gaulle.


Salle de réception du Ritz © The Ritz London

Retour aux mains anglaises

En 1995, les frères Barclays, deux hommes d’affaires britanniques, prirent le contrôle de l’hôtel qui revint enfin entre les mains des Anglais. La transaction coûta 80 millions de livres (plus de 94 millions d’euros) et 40 millions de livres (plus de 47 millions d’euros) furent investis pour sa rénovation. Une dépense qui ne fut pas vaine, puisqu’elle permit de faire du Ritz ce qu’il est aujourd’hui, c'est-à-dire, un hôtel ou le luxe est poussé à son paroxysme.


Façade du Ritz rénovée © The Ritz London

Le charme traditionnel

Ce qui frappe en premier lieu dans cet établissement, c’est ce style si traditionnel qui a été conservé. On entre dans un véritable temple du XVIIIe siècle, si caractéristique du style Louis XVI. Ce retour au classicisme s’illustre à la perfection dans les chambres de l’hôtel qui sont aménagées avec ces meubles français d’époque et décorées d’une manière si typique. Les rideaux, les couvre-lits, les fauteuils sont fleuris, les commodes et les cheminées sont dorées à l’or fin et les tableaux et autres objets de décoration sont subtilement choisis.


Chambre Superior Queen © The Ritz London

Des plus petites chambres, de la gamme Superior Queen (20m²), aux plus grandes, de la gamme Deluxe King (36m²), cette atmosphère survie. Hôtel cinq étoiles oblige, elles offrent toutes de très belles prestations avec un room service 24 heures sur 24, une connexion Wifi, la presse du matin et de vastes salles de bains en marbre. Leurs prix sont compris entre 420 et 665 euros la nuit.


Chambre Deluxe King © The Ritz London

Suites historiques

Les suites proposent le même esprit dans de plus grands espaces. La plus notable d’entre elles est la Trafalgar Suite qui est logiquement décorée en souvenir de cette fameuse bataille chère aux Anglais. A l’intérieur, c’est un saut dans le temps qui est proposé. On se retrouve véritablement transposé dans un appartement du début du XXe siècle et on imagine aisément l’amiral Nelson planifier sa victoire, assis sur l’un des fauteuils de la suite.


Chambre de la Trafalgar Suite © The Ritz London

Elle offre aussi une très belle vue sur Piccadilly, ainsi que sur Green Park, sans même avoir besoin de sortir de sa baignoire. Preuve de sa popularité, elle a été choisie pour être l’un des décors d’une des plus célèbres comédies britanniques, Coup de foudre à Notting Hill. Pour profiter ces 80m² de luxe infini, il faut compter 1 800 euros la nuit.


Salon de la Trafalgar Suite © The Ritz London

Bien plus qu’un hôtel

Mais le Ritz London est bien plus qu’un hôtel. C’est aussi un restaurant, un salon de thé, un casino, un bar…

Au The Ritz Restauant, décoré d’une étoile au Guide Michelin, on déguste les plats du chef John Williams, réalisés avec des ingrédients anglais de saison.


The Ritz Restaurant © The Ritz London

Au, Afternoon Tea, on évolue dans un décor doré et fleuri, dans le plus grand respect de l’hôtel. A la manière d’un Lord anglais, on y prend le thé de 16 heures en choisissant parmi les 18 propositions.

Pour finir, le Ritz Club permet de flamber au blackjack ou à la roulette et pour faire retomber la pression du jeu, le bar extrêmement classe et le cigar shop, sont là. Un bon whisky pour se revigorer et un grand cigare pour décompresser, c’est exactement ce qu’il faut pour se refaire la cerise aux cartes.


Le casinon du Ritz © The Ritz Club

En plus de ces nombreux services, au Ritz London, il y a un salon bien-être, on organise des concerts ou encore des réceptions. Tant de propositions qui permettent de comprendre qu’il est difficile de s’ennuyer dans cet établissement. Il semble même difficile d’en faire le tour, mais une chose est sûre, cela vaut la peine d’essayer.

 

The Ritz London

Adresse : 150 Piccadilly, St. James's, Londres W1J 9BR, Royaume-Uni

Téléphone : +44 20 7493 8181

Accès : métro Jubilee, Piccadilly, Victoria, station Green Park

LES MOTS CLÉS: hôtelLondresAngleterre