Le Musée d’Orsay à Paris, sanctuaire des impressionnistes

De par sa superficie, mais aussi et surtout de par la richesse des trésors qu’il expose, le Musée d’Orsay est l’un des plus grands musées d’Europe. A Paris, il est dans l’ombre du Louvre, mais ce temple de l’art du XIXème n’a pourtant rien à lui envier.

Musée de l’art occidental

Le Musée d’Orsay n’est pas un très vieux musée, puisqu’il a ouvert ses portes en 1986, sous l’initiative du président de la République, Valéry Giscard d’Estaing. Ce dernier voulait créer une grande vitrine parisienne qui rendrait hommage à l’art occidental du XIXème siècle sous toutes ses formes. Pour héberger le projet, on sélectionna l’ancienne gare d’Orsay et le choix ne fut pas anodin. En effet, le bâtiment disposait d’une histoire qui a aussi marqué le XIXème siècle.


Le musée donne sur la rive gauche de la Seine © Wikimedia Commons

Un palais puis une gare

Le palais d’Orsay fut construit dans les années 1810, mais son histoire ne débuta réellement qu’en 1840, lorsqu’il accueillit le Conseil d’Etat en son rez-de-chaussée. En 1842, c’est la Cour des comptes qui vint prendre possession du premier étage. La parenthèse politique du palais fut de courte durée puisqu’en 1871, un incendie durant la Commune de Paris, laissa l’édifice en ruine. Il fallut attendre la toute fin du XIXème siècle pour le voir renaître de ses cendres, avec sa reconstruction en tant que gare par l’architecte Victor Laloux. Elle était le terminus de la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans. Elle fut érigée en tant que gare de prestige, car en 1900, elle accueillait les délégations étrangères de l’Exposition universelle.


Galerie principale surplombée par la sublime verrière © Wikimedia commons

Reconversion en musée

C’est à partir de 1983 que les travaux de reconversion commencèrent. A la manœuvre, trois architectes français, Renaud Bardon, Pierre Colboc et Jean-Paul Philippon, assistés très rapidement par un italien, Gae Aulenti. Le chantier se termina en 1986, pour une inauguration du musée le 9 décembre 1986 en la présence du Président de l’époque, François Mitterrand, de son prédécesseur, initiateur du projet, Valéry Giscard d’Estaing et du Premier ministre, Jacques Chirac.

Un musée complet

Le musée d’Orsay est un musée plus que complet. Là-bas, on rend hommage à tout l’art du XIXème siècle, et même un peu plus d’ailleurs, puisque les œuvres exposés datent de 1848 à 1914. On y retrouve l’art sous toutes ses formes, sculpture, art décoratif, photographie, art graphique, architecture, mais surtout peinture.

En effet, le Musée d’Orsay expose plus de 3 550 tableaux. Parmi eux, 1 100 embrassent les courants impressionnistes et post-impressionnistes, faisant de la collection, la plus grande au monde. On y retrouve, les chefs d’œuvres de le Manet, Le Déjeuner sur l’herbe et Olympia. Ainsi que d’autres grands noms qui ont marqué ce mouvement, comme Auguste Renoir (Jeunes filles au piano), Claude Monet (La Pie, Femmes au jardin) ou encore Edgar Degas (La Classe de danse).


Le Déjeuner sur l'herbe de Manet © Wikimedia commons

D’autres trésors bien connus ornent les murs du musée à l’image de L’Origine du monde de Gustave Courbet, Autoportrait de Vincent van Gogh ou Arearea de Paul Gauguin. Mais faire une liste exhaustive des  plus belles toiles du musée serait une tâche bien trop ardue, tant elles méritent toutes un grand intérêt.


Arearea de Gauguin © Wikipedia

Musée ludique

Dans cette volonté de rendre le "Grand Art" accessible à tous, le musée d’Orsay va jusqu’au bout. Les expositions temporaires qu’il propose sont des plus ludiques. Elles mettent souvent l’accent sur un artiste, un courant ou une question d’histoire, en traitant le sujet de manière à ce que le visiteur ressorte de l’exposition en ayant appris quelque chose. 

Cette dynamique éducative est aussi véhiculée grâce à l’auditorium très animé qu’abrite le musée. Dans cet amphithéâtre, des colloques et des conférences sont organisés. Ainsi que des concerts, des séances de cinéma et des représentations théâtrales. Il est aussi important de noter que le musée est jumelé avec le Musée de l’Orangerie, célèbre pour Les Nymphéas de Monet. Un tarif pour visiter les deux sites est disponible à 16 euros.


Les Nymphéas de Monet exposées au Musée de l'Orangerie © Wikimedia commons

C’est de par cette double dynamique qui combine la force des chefs d’œuvres qu’il héberge et la volonté de toujours se renouveler en proposant un angle différent au visiteur, que le musée d’Orsay est bien l’un des plus beaux musées d’Europe.

 

Musée d'Orsay

Adresse : 1 Rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris, France

Téléphone : 01 40 49 48 14

Accès : métro ligne 12, station Solférino / RER C station Gare du Musée d’Orsay

Horaires : tous les jours de 9h30 à 18h / le jeudi de 9h30 à 21h45 / fermé le lundi

Tarifs : plein tarif 12 euros / tarif réduit 9 euros / gratuit pour les moins de 18 ans, les 18 – 25 ans ressortissants ou résidents de longue durée d'un pays de l'Union européenne et les demandeurs d’emploi

 

LES MOTS CLÉS: culturemuséeParisFrance