La Tate Modern Londres, dans la famille Tate, je veux l'art contemporain

Ouvert depuis le 12 mai 2000, la Tate Modern de Londres est le musée qui expose les collections nationales d'art moderne et d'art contemporain. Tout comme son homologue français, le Centre Pompidou, il est l'un des plus grands musées d'Europe dédiés à l'art des XXe et XXIe siècles.


La Tate Modern et le Millenium Bridge © Wikimedia Commons

Une grande famille

Il fait partie du groupe Tate, constitué de trois autres musées. En plus de la Tate Modern, le groupe compte la Tate Britain située dans le quartier de Milbank à Londres. Elle s'intéresse à l'art classique et aux courants de la Renaissance. Il y a aussi la Tate Liverpool qui se penche sur l'art britannique et international de 1500 à aujourd'hui. Pour finir, on retrouve la Tate St Ives, en Cornouailles, dédiée encore une fois à l'art moderne.
 


La Tate Liverpool © Wikimedia Commons

La plupart des collections de la Tate Modern proviennent de celles de la Tate Gallery, transformée depuis 2000 en Tate Britain. Dès sa création, les œuvres d'art moderne et contemporain de la Tate Gallery ont alors migré vers la Tate Modern, nouveau musée spécialement consacré à ces courants.
 


La Tate Britain © Wikimedia Commons

 

Un bâtiment tout aussi contemporain

 

C'est dans une ancienne centrale électrique que le musée a été aménagé. La centrale de Bankside, dans le district de Southwark, était active entre 1952 et 1981. Elle a été conçue par l'architecte Giles Gilbert Scott, notamment célèbre pour avoir imaginé les fameuses cabines téléphoniques rouges de Londres. Laissée à l'abandon pendant presque 20 ans, la Tate Modern s'est accaparée le lieu. Ce cadre industriel sonnait quasiment comme une évidence pour héberger un temple de l'art moderne et contemporain.
 


Le grand hall de la Tate Modern dans l'ancienne salle des machines © Paul Simpson


La centrale surplombant les rives de la Tamise et faisant face à la cathédrale St Paul, a été réhabilitée par le cabinet d'architecte Herzog & de Meuron. Les deux professionnels ont transformé le lieu typique par ses briques rouges et sa cheminée de 100 mètres de haut, en un musée imposant et moderne. Les plus grands succès de cette reconversion sont probablement le hall du musée, qui prend place dans l'ancienne salle des machines, et les extensions ouvertes en 2016. Elles réutilisent les 2 000 m² des Oils Tanks, deux vieilles cuves à mazout qui, aujourd'hui, accueillent des performances de danse et de cinéma expérimentales.

Tout l'art moderne et contemporain

A la Tate Moderne, les collections ne sont pas exposées par courant ou par époque, mais par thématique. Dans tous les cas, elles présentent des œuvres des XXe et XXIe siècles. On retrouve sept niveaux d'expositions, dont deux sont consacrés aux collections permanentes. Dans ces dernières, on découvre de nombreux courants, représentés par leurs principaux artistes. Entre autres, Matisse pour le fauvisme, Dali pour le surréalisme, Picasso pour le cubisme ou encore Warhol pour le pop-art.


La Femme qui pleure de Pablo Picasso © Emiliano

Le reste du musée est consacré aux expositions temporaires. Ces dernières sont toujours très nombreuses à la Tate Modern. Tout comme l'entrée du musée, elles peuvent être gratuites. Cependant, l'accès aux plus attendues peut rapidement atteindre des sommes élevées (entre 12 et 24 euros). Elles se penchent sur diverses questions d'art touchant les courants, les artistes et l'évolution de la pratique artistique. Elles s'étendent aussi au cinéma et aux performances artistiques.


Gun d'Andy Warhol © appelogen.be

Un musée proactif

Pour finir, la Tate Modern n'est qu'un simple musée qui expose des toiles et des sculptures, car elle guide ses visiteurs vers une démarche réflexive sur l'art. Pour ce faire, des workshop sont organisés. Ils invitent les jeunes, le plus souvent, à repenser l'art. On peut aussi assister à des événements en tous genre, comme des conférences dans l'auditorium du musée.

La Tate Modern est bien évidemment un musée du Grand Art, puisqu'elle est ornée de trésors qui, aujourd'hui, ont été validés par le monde de l'art. Mais c'est aussi et avant tout, un musée qui souhaite étendre l'art de manière ludique et toujours avec un regard différent. Peut-être est-ce cela le but de l'art contemporain ?

 

 

Tate Modern

Adresse : Bankside, Londres SE1 9TG, Royaume-Uni

Téléphone : +44 20 7887 8888

Accès : métro Jubilee, station Southwark

Horaires : tous les jours de 10h00 à 18h00 / les vendredis et samedis de 10h00 à 22h00

Tarifs : gratuit pour les collections permanentes