Hooper, l’application qui vous dit quand les billets d’avion sont les moins chers

Le prix des billets d’avion est une donnée qui change d’un ordinateur à l’autre ou presque. Sur un vol Paris-New-York, la majorité des passagers n’a pas payé le même prix que vous et la chasse aux prix est devenue une compétition. Tous les mois, c'est plus de 300 milliards de recherches de billets d'avion qui sont effectuées sur le net. Se basant sur ces chiffres, l’entreprise canadienne Hopper a eu l’audacieuse idée et la capacité de trouver les algorithmes capables de faire parler toutes ces données en créant une appli qui prédit le prix des billets.

Déjà 12 millions d’utilisateurs

Pour obtenir ses billets d’avion aux prix les plus bas, l’appli est selon Google et Apple, la meilleure du marché. Avec la tonne de donnée qu’elle analyse, elle peut réussir à deviner les prix jusqu’à un an à l’avance avec un taux de réussite frisant les 95%. Aujourd’hui, l’appli compte déjà plus de 12 millions d’utilisateurs dans 126 pays différents. Fort de son succès, les investisseurs se sont réunis en masse lors de la dernière levée de fonds et Hooper a récolté pas moins de 82 millions de dollars de financement. L’entreprise qui compte 40 salariés, devrait vite grandir en effectif.

L'application analyse des milliards de prix © DR 

Les bureaux aménagés dans une vieille fonderie du quartier de Rosemont à Montréal sont en ébullition. Et le PDG, Frédéric Lalonde, vante les mérites de son invention : «Notre application indique le moment idéal pour acheter et quand ne pas acheter. Les recommandations sont fiables à cinq dollars près. C’est bien meilleur que la météo». Il ajoute qu’il n’hésite pas à dire aux clients d’attendre avant d’acheter, le tout dans le but de bâtir une relation de confiance capitale pour l’entreprise. L’application vend pour un million de dollars de billets par jour et ses utilisateurs économisent en moyenne 50 $ par billet.

D’abord un site avant de devenir une appli

L’entreprise a aussi su réussir sa transition et sa mue en passant d’un site web, qui comptait déjà un million d’usagers en 2014, pour se déployer uniquement sur le mobile. Tout est parti d’un article du New York Times qui vantait les mérites du site, qui, en plus du prix des avions, donnait celui des hôtels ainsi que des commentaires d’usagers. Néanmoins, les dirigeants ne parvenaient pas à toucher d’argent avec leur invention. L’article du journal américain était par ailleurs anglé sur le prix des billets et la qualité de l’algorithme du site.


Hooper a été lancée en 2014 © Hooper

Grâce à ça, Frédéric Lalonde et ses collaborateurs ont décidé de lancer une application mobile uniquement pour les prix des tickets, et c’est ainsi qu’Hopper est née. Cette idée s’est avérée payante surtout qu’aujourd’hui, la moitié des transactions commerciales se font sur le mobile. Le nom de la plateforme vient de "To Hop", sauter en anglais, comme sauter dans l’avion. Et vous, qu’attendez-vous pour sauter sur l’occasion ?

LES MOTS CLÉS: voyageapplicationavion